Accueil du site > Art & culture... > Archives Art & culture 2007 > Film « Le temps des prisonniers » mardi 28 novembre, auditorium de la MIR, 7 (...)

Film « Le temps des prisonniers » mardi 28 novembre, auditorium de la MIR, 7 quai Chateaubriand

lundi 27 novembre 2006

MARDI 28 NOVEMBRE à 20H30 auditorium de la MIR, 7 quai Chateaubriand

PROJECTION DU FILM « LE TEMPS DES PRISONNIERS » du réalisateur israélien Shimon DOTAN

SUIVI D’UN DEBAT sur les prisonniers palestiniens dans les prisons israéliennes


( “LE TEMPS DES PRISONNIERS” (“Hot House”) de Shimon Dotan. 2006, 90 minutes

Ce documentaire exceptionnel dévoile la réalité des prisons de haute sécurité israéliennes où une caméra est entrée pour la première fois et où sont emprisonnés à perpétuité des Palestiniens, militants politiques ou auteurs d’ attentats. À travers l’intensité dramatique des entretiens, le film révèle le lieu inattendu d’un dialogue israélo-palestinien.

Environ huit mille Palestiniens sont détenus actuellement dans les prisons israéliennes. On les nomme des « prisonniers sécuritaires ». Pour la plupart des Israéliens, ce sont des assassins et des criminels. Pour la plupart des Palestiniens, ce sont des héros et des combattants de la liberté. Ces prisonniers palestiniens, les plus soigneusement gardés en Israël, ont pu être filmés. LE TEMPS DES PRISONNIERS explore l’évolution des prisonniers palestiniens dans une société démocratique et l’impact de cette évolution sur la politique palestinienne en dehors des prisons. Cette influence a connu son apogée avec l’élection historique du Parlement palestinien le 20 janvier 2006, qui a conduit au pouvoir l’organisation islamique militante du Hamas.

LE TEMPS DES PRISONNIERS raconte, entre autres, l’histoire du leader du Hamas de Cisjordanie HASAN YUSUF, qui a été élu récemment au Parlement depuis sa cellule de prison, ABU NAJI, un leader du Fatah qui est emprisonné depuis plus de 24 ans, AHLAM TAMIMNI, une femme leader du Hamas en prison, condamnée à la prison à vie 16 fois pour avoir organisé et perpétré l’attaque du restaurant Sbarro à Jérusalem. L’expérience de la prison dans une prison israélienne est devenue un symbole national palestinien et les prisons des prisonniers sécuritaires sont en fait des écoles de nationalisme palestinien. Non seulement elles modèlent les idées des prisonniers, mais elles constituent également une étape obligée pour devenir un leader palestinien. De même que à Robben Island, en Afrique du Sud, le leadership du futur Etat palestinien se constitue dans les prisons israéliennes à l’heure actuelle.

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0