Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > Dites : « NON aux TRAINS sans CONTROLEUR » !

Dites : « NON aux TRAINS sans CONTROLEUR » !

samedi 14 mars 2015

Dès lundi 16 mars 2015, le syndicat SUD-Rail Bretagne s’engagera avec les cheminots dans la lutte pour maintenir au moins un contrôleur sur chaque T.E.R. en Bretagne.

La direction SNCF veut faire circuler 21 trains/semaine sans contrôleur en mars 2015, puis 86trains/semaine dès le moi de Mai, avec le but non avoué d’étendre le dispositif à un maximum de trains dans les années à venir. Tout ça au nom de la lutte contre la fraude : c’est absurde !

Ce plan s’inscrit en fait dans le projet de la SNCF d’arriver à obtenir 20.000 suppressions emplois nationaux d’ici 2020 dans sa branche « Mobilité » et privatiser l’entreprise pour la vendre à des actionnaires.

SUD-Rail a depuis un an déjà alerté clairement les décideurs. Mais les élus de la majorité au Conseil Régional de Bretagne préfèrent se laisser bercer par ces sirènes faussement productivistes plutôt que d’écouter les cheminots sur les conséquences en terme de : déshumanisation, dégradation du service aux usagers, dégradation des installations et du matériel ferroviaires, pertes de recettes et forcément coûts induits produits par ces éléments.

Les usagers/contribuables sont plus lucides sur les enjeux et nous disent eux majoritairement souhaiter le maintien d’un contrôleur à bord de chaque train : Plutôt un contrôleur tous les jours qu’une ronde de police tous les mois !

Le Contrôleur ne fait pas que vérifier les billets.

Il est en effet nécessaire qu’il soit présent sur le train pour :

- procurer un sentiment de sécurité et désamorcer les situations conflictuelles
- permettre aux voyageurs n’ayant pas eu le temps d’acheter un titre de transport de régulariser leur situation sans avoir à payer d’amende ou une majoration comme prévue à l’avenir
- renseigner les voyageurs en cas de situation perturbée (correspondances...)
- faciliter les monter et descentes des personnes à mobilité réduite
- veiller aux déplacements des nombreux enfants et scolaires circulants sur le réseau.
- intervenir en cas d’agression, de malaise, d’accident ou de panne en ligne.

Lors de l’incendie de la motrice du train Saint-Malo-Rennes, le 2 octobre 2014, sans le contrôleur, que ce serait-il passé ?

Assistance, renseignements, préventions, régulations de la vie à bord, les usagers préfèrent le contrôleur « préventeur » à la répression ponctuelle. Ils savent aussi que la prise en charge d’un incident ou accident d’un train dans la campagne n’a rien à voir avec celle d’un bus en ville.

SUD Rail considère que la direction SNCF, entêtée dans ses projets de suppressions d’emplois, se fourvoie dans une communication manipulatrice sur ce sujet. Les élus du Conseil Régional maîtrisent ces enjeux ! Qu’ils reviennent tous à la raison et abandonnent ces mesures de suppression des contrôleurs.

Voulons-nous en Bretagne la même situation que le RER parisien ?

VOUS ET VOS ENFANTS AVEZ LE DROIT DE VOYAGER EN TOUTE SECURITE.

REFUSEZ DE VOYAGER SANS AGENT D’ACCOMPAGNEMENT !

C’est pourquoi nous comptons sur votre soutien afin de faire entendre raison à la direction SNCF et au Conseil Régional Bretagne. Signez la pétition : chercher Sud-Rail Bretagne sur internet et Facebook

Pas de contrôleur = insécurité démultipliée

Contact :

sudrail.bretagne gmail.com

4 Messages de forum

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0