Accueil du site > Politique > Des familles migrantes sont actuellement à la rue à Rennes

Des familles migrantes sont actuellement à la rue à Rennes

mercredi 2 juillet 2014

Les élus Ensemble et Parti de gauche membres du front de gauche et du groupe écologiste au conseil municipal de Rennes

Lettre à la mairie

Madame la maire,

Des familles migrantes avec 28 enfants et 25 adultes sont actuellement à la rue à Rennes. Différents collectifs et associations se mobilisent à ce sujet. Les familles ont « campé » place de la mairie dans la nuit du 30 juin au 1er juillet place de la mairie, avec la promesse d’être reçues à 8 heures pour une étude « cas par cas », moyennant une évacuation de la place.

Madame la maire, vous aviez pris l’engagement solennel qu’aucun enfant ne devait être à la rue à Rennes. L’accord passé entre nos deux listes dans l’entre-deux tours des élections municipales mentionnait au chapitre « solidarités » « la tradition humaniste de la ville » et le « respect de la dignité des personnes », en promettant un approfondissement du dispositif COORUS. Quatre mois plus tard, malgré la tenue de deux réunions entre autorités municipales, associations et collectifs de défense des droits des étrangers, nous constatons que l’accueil des migrants, et notamment leur hébergement, ne s’est pas significativement amélioré. Cette nuit, 28 enfants ont dormi dehors.

Il nous paraît intolérable que des familles, des personnes, soient aujourd’hui sans logis à Rennes, c’est un déni de droits humains élémentaires. Si nous avons pleinement conscience d’être ici dans le cadre d’une compétence d’État qui incombe essentiellement à la Préfecture, il est de notre responsabilité de tenir nos engagements de campagne.

En conformité avec ces derniers, nous vous demandons donc dans l’immédiat d’accéder aux demandes des migrants et de leurs défenseurs et de poursuivre la concertation engagée avec les associations pour trouver des conditions d’hébergement dignes pour toutes et tous. Des propositions concrètes ont été faites par les associations lors des deux premières réunions qui nous semblent aller en ce sens et qu’il convient d’étudier rapidement.

Les élus Ensemble et Parti de gauche membres du front de gauche et du groupe écologiste au conseil municipal de Rennes

2 juillet 2014

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0