Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > Conflit au Centre Hospitalier Guillaume Régnier

Conflit au Centre Hospitalier Guillaume Régnier

lundi 24 février 2014

La direction du CHGR a décidé le 7 janvier d’ouvrir des négociations avec les organisations syndicales pour réaliser des économies. Le directeur indique devoir maîtriser les dépenses de personnel. Les arguments avancés par la direction sont :

- L’ONDAM voté en augmentation de 2,4 % % est un des plus faibles depuis de nombreuses années. Cela ne permet pas de reconduire l’activité de l’année précédente.
- La Bretagne serait sur-dotée. La psychiatrie doit faire des efforts pour favoriser le financement de la MCO. Les salariés du CHGR seraient des privilégiés. Pourtant l’ARS a reconnu récemment que le Centre Hospitalier Guillaume Régnier était sous doté de 9 millions d’euros

De plus, l’augmentation des cotisations patronales à la CNRACL et le reclassement des cadres sont des mesures nationales qui ne sont pas financées par une dotation supplémentaire. Ce serait donc au personnel de payer. La direction entend revoir l’aménagement de la Réduction du Temps de Travail (ARTT) c’est à dire supprimer des jours RTT aux agents ce qui conduira inévitablement à des suppressions de postes. La direction veut également ralentir l’avancement de carrière c’est à dire in fine baisser les salaires. Enfin elle veut revoir les effectifs permanents et les moyens de remplacement.

Il n’y a aucune raison d’accepter qu’il y ait des économies sur le dos des personnels. L’intersyndicale défend les droits des salariés. Elle défend les conditions de travail garantes de la qualité de l’accueil des patients.

La direction a convoqué 2 nouvelles séances de négociation les mardi 25 et mercredi 26 février. Les salariés avec leurs organisations syndicales entendent défendre leurs droits.

A l’occasion de ces négociations

Les syndicats SUD, CGT et CFDT appellent les salariés à un rassemblement

Le mardi 25 février 2014. À l’entrée de l’hôpital de 13h15 à 15h15.

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0