Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > Conférence-débat pour les 10 ans de la lutte anti-CPE. On remet ça (...)

Conférence-débat pour les 10 ans de la lutte anti-CPE. On remet ça ?

mercredi 24 février 2016

Solidaires Etudiants Rennes organise une conférence-débat pour les 10 ans de la lutte anti-CPE le jeudi 3 mars à 18h30 à l’Université Rennes 2 (bâtiment L).

Il s’agira de revenir sur une lutte sociale qui mis en ébullition la France entière pendant plus de deux mois de février à mars 2006. Il s’agissait à l’époque de dénoncer la création de deux nouveaux contrats ultra-précaires : le CPE (Contrat Première Embauche) et le CNE (Contrat Nouvelles Embauches) dans lesquels le salarié pouvait être licencié sans motif dans les deux ans suivants sa signature. Cette lutte avait donc pour objet de défendre les droits élémentaires de tous les salariés, jeunes ou non. A l’époque, la jeunesse fut à l’avant garde de la mobilisation, et notamment, ici, à Rennes (l’université Rennes 2 fut la première université à partir en grève et devint l’épicentre de la mobilisation). Mais loin de se cantonner à la jeunesse, la lutte s’étendit très vite à l’ensemble des salariés du pays : plus de 3 millions de travailleurs défilèrent ainsi le 4 avril 2006.

Réveiller le souvenir de cette lutte exemplaire 10 ans après, nous semble aujourd’hui d’une grande nécessité. En effet, face au scandale que constitue la casse annoncée du code du travail (réforme El Khomri), c’est bien d’une mobilisation de ce type dont nous avons besoin. Il y a urgence à relever la tête et à reprendre confiance en la capacité des salariés à s’organiser et à lutter. Car n’oublions pas, déterminés et unis, parfois, on gagne...

2 Messages de forum

  • Auteur : M.V.

    Une rectification, pour effectivement réveiller le souvenir de la réalité telle qu’elle a été : il ne s’agissait pas en 2006, chez les étudiants rennais dont je faisais partie, d’une lutte contre le CPE mais contre la loi qui l’incluait, dite « loi pour l’égalité des chances ».

    Nous avons fait notre possible à l’époque pour éviter ce raccourci et faire porter notre véritable parole. Ce combat, plus vaste donc, s’attaquait à une loi qui prévoyait aussi, comme principales inepties, la possibilité d’une entrée en apprentissage dès 14 ans ou encore la suppression de prestations sociales pour les parents de délinquants. Il est devenu, après traitement médiatique et récupération par les syndicats nationaux de travailleurs (CGT notamment) et étudiants (UNEF), lutte contre le CPE.

    Rappelons-le, le mouvement est né à Rennes 2, initié et tenu sur la durée par les étudiants. Mais il a été récupéré et adapté par les gros appareils syndicaux et les médias qui, tous deux, ont préféré véhiculer un message simple bien que réducteur, facilement compréhensible par un peuple selon eux incapable de pensée complexe (ce qui malheureusement n’est pas toujours faux).

    Résultat, la loi est passée, mais l’article instituant le CPE et le CNE abrogé. Une victoire partielle, donc.

    Réveillons les souvenirs, toujours, et soyons fidèles aux faits. Ainsi, là-dessus également, nous aurons gagné notre combat.

    Répondre à ce message

  • Pour mémoire, un film sur le mouvement d’opposition à cette loi dite d’égalité des chances de 2006, est disponible sur youtube à l’adresse suivante https://www.youtube.com/watch?v=2Wc...

    C’est (G)reve general(e).

    Seule la lutte paye !

    Solidairement

    Répondre à ce message

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0