Accueil du site > Musique > Concert de soutien à des anarchistes boliviens emprisonnés

Concert de soutien à des anarchistes boliviens emprisonnés

dimanche 24 mars 2013 (Date de rédaction antérieure : 30 mars 2013).

Collectif « Brûle ta banque »

Le 30 mars au bar La Bascule. 2, rue de la Bascule à Rennes

Le 30 mars à partir de 19h00 concert des Fausses Notes (punk musette) suivi de Fresh Caen-Camp et de la Dernière Mesure deux bons groupes de hip hop révolté... Enfin Dj Glook Machine viendra nous faire une petite session de mix ska et rocksteady
Auparavant dans l’après midi aura lieu un apéro poétique avec boissons prix libre a partir de 15h00 le rendez vous étant devant le bar le Bon Accueil au canal st martin (un endroit abrité est prévu en cas d’intempérie). Cet apéro sera une scène ouverte alors ramenez des textes ou chansons de votre composition ou d’autres auteurs de votre choix...


Voir une carte plus grande

Pourquoi ce concert ?

Pour participer aux frais d’avocats d’anarchistes boliviens emprisonnés...

Voici un résumé de la situation :

Le 29 Mai 2012, 13 personnes ont été arrêtées dans le cadre de l’investigation initiée par le FELCC (Forces Spéciales du Combat Contre le Crime) après quelques attaques contre des symboles du pouvoir. La plupart furent libérés quelques heures ou dans les jours suivants, après avoir collaboré avec les enquêteurs. De ces 13 personnes, 3 restent incarcérées, Henry étant l’un d’entre eux.

Henry a été arrêté le 29 alors qu’il sortait du travail ; ce même jour ils perquisitionnèrent la maison de ses parents et le jour suivant ils perquisitionnèrent sa propre résidence (après lui avoir demandé son adresse). Le 30, le ministre du gouvernement présenta les inculpés et les preuves obtenues dans les perquisitions devant les caméras des médias. Les preuves préparées pour le spectacle étaient ridicules, allant des autocollants, revues, drapeaux, bannières et posters à un revolver (dont le propriétaire fut relâché dans les premiers jours). Les images de ce lynchage public furent transmises par la chaine de télévision d’Etat.

Henry a été emprisonné depuis ce jour dans la prison de San Pedro, dans la ville de La Paz, en Bolivie. Les charges retenues contre lui sont « terrorisme » et « tentative d’homicide », avec une sentence possible maximale de 20 ans de prison. L’accusation de « terrorisme » fait de lui le responsable d’une série d’attaques explosives et incendiaires contre des distributeurs de billets qui eurent lieu depuis 2011 et revendiqués par la FAI/IRF. La « tentative d’homicide » est basée sur une attaque à la bombe fumigène sur le vice ministre de l’environnement en 2011.

Les cellules de la FAI/IRF qui ont revendiqué ces attaques ont rendu clair le fait que l’Etat frappait les mauvaises personnes, mais malgré cela ils ont gardé Henry en détention préventive.

Henry lui-même a déclaré qu’il connaissait la FAI/FRI seulement grâce à leurs communiqués qu’ils ont postés sur plusieurs pages internet.

Aujourd’hui, l’avocat d’Henry essaye de faire changer la prison préventive en assignation à résidence, mais les démarches sont bloquées par les suspensions répétitives des auditions (la plupart du temps dûes à l’absence d’un procureur, du dossier d’investigation ou de l’une des deux parties). La quatrième audience a été suspendue car l’une des personnes arrêtées avait demandé un changement de juge, alors que la cinquième a été suspendue par la défense elle-même pour l’absence d’une transcription.

Il y a eu sept audiences suspendues jusqu’à ce qu’à la huitième, qui a eu lieu le jeudi 29 novembre 2012, on lui refuse l’assignation à résidence.

Lors de la dernière en date, le 17 janvier 2013, l’audience qui devait avoir lieu pour la demande d’assignation à résidence du compagnon Henry a été suspendue à la demande du compagnon lui-même, qui a décidé de rejeter l’affaire dans le premier tribunal, car il affirme que le juge en charge de ce tribunal a beaucoup de préjugés contre lui. Maintenant, ils doivent attendre la nomination d’un nouveau tribunal, et il n’y a donc pas de prochaine date fixée pour une nouvelle audience

Pour plus d’infos, une brochure a été réalisée :

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0