Accueil du site > Environnement > Collectif Antilinky. Lettre ouverte aux élus Rennais

Collectif Antilinky. Lettre ouverte aux élus Rennais

vendredi 7 juillet 2017

Le Collectif Antilinky Rennais

Madame Nathalie APPÉRÉ Maire de Rennes
Mesdames et Messieurs les Élus du Conseil Municipal

Objet : Lettre ouverte

Rennes le 05 juillet 2017

Madame le Maire, Mesdames, Messieurs les Élus,

Nous vous adressons cette lettre ouverte suite à notre courrier du 24 Mai 2017 resté sans réponse à ce jour concernant l’implantation du compteur Linky sur la ville de Rennes, courrier dans lequel nous demandions :

· d’appliquer un moratoire sur l’installation du Linky ,

· de vous mettre en conformité avec le vœu du conseil municipal du 18 Mars 2017, et d’organiser très rapidement un débat public contradictoire préalable à l’implantation des Linky.

Or l’installation du Linky se fait à grande vitesse sans que les citoyens soient réellement informés des problématiques liées à ce nouveau compteur.

Vous avez également émis le vœu que les “installations” se fassent « dans le respect du droit des personnes et de la propriété » . Or nous constatons que ce souhait n’est pas respecté non plus car de nombreux témoignages montrent que les sociétés de pose, à qui Enedis sous-traite, ne respectent pas la volonté des usagers (pose en l’absence des habitants, harcèlement téléphonique, menaces de sanctions non prévues par la loi). Dans certains quartiers les poseurs poussent les portes d’immeubles et installent les compteurs sans le moindre courrier. D’autres personnes voient leur compteur changé alors qu’ils ont signifié leur refus à Enedis par lettre recommandée avec A.R .

Par ailleurs nous sommes surpris des réponses apportées par votre municipalité (cf courrier de Mr Guillotin) à certains administré(e)s ayant signifié leur refus. En effet vous prétendez que le Linky est obligatoire, ce qui est manifestement faux :

· ce n’est ni une obligation européenne (l’Allemagne et la Belgique ont d’ailleurs renoncé à installer ces compteurs pour les particuliers)

· et la loi de transition ne prévoit aucune sanction pour les particuliers.

Vous pouvez consulter en pièce jointe une lettre de la député PS Valérie Rabault qu’elle a adressée à Monsieur Nicolas Hulot, Ministre de L’environnement, courrier qui exprime très clairement l’absence d’obligation légale et souligne les problèmes liés à la collecte des informations.

Par ailleurs nous profitons de ce courrier pour vous informer des dernières études de l’Ademe qui soulignent des aspects très problématiques du Linky notamment de son bilan énergétique. En effet Le Linky consommant du courant en permanence, la consommation totale des nouveaux compteurs et des concentrateurs équivaudra à la consommation électrique annuelle de la Ville de Rennes ( 0.5 TWh d’après l’ADEME). Sans compter “l’aberration écologique” que représenterait la mise au rebut de 35 millions de compteurs qui fonctionnent.

Par ce courrier nous vous demandons à nouveau :

· de prendre position publiquement afin de faire savoir aux usagers qui refusent le linky qu’aucune sanction ne sera prise contre eux ainsi que l’a clairement déclaré B.Laurans . ( cf notre premier courrier)

· et de mettre en œuvre, dans les plus brefs délais, des débats publics contradictoires sur le compteur, au plus tard dès la rentrée et non dans « quelques mois » comme l’a suggéré M. Theurier dans une réponse au courrier d’une administrée.

Il nous semblerait fort contradictoire avec les principes de la démocratie participative mis en avant par la municipalité Rennaise, que le débat ait lieu après l’installation des Linky, avec tous les enjeux que celle-ci engage.

Sans réponse claire et engagement ferme de votre part, sur un moratoire et le lancement d’un débat public, nous considérerons que vous assumerez de fait les risques et conséquences de l’installation de ces compteurs et un manque de démarche démocratique, alors qu’un nombre croissant d’usagers se mobilise actuellement contre cette installation.

En comptant sur votre diligence pour la mise en place rapide de ces réunions, nous restons à votre disposition et vous prions d’agréer, Madame Le Maire, nos respectueuses salutations

Le Collectif Antilinky Rennais

antilinky.rennes gmail.com

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0