Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > Chômage et Rectorat : une gestion catastrophique !

Chômage et Rectorat : une gestion catastrophique !

mardi 19 septembre 2017 (Date de rédaction antérieure : 21 septembre 2017).

Depuis le 1er avril 2017 et suite à la décision du ministère de l’Éducation Nationale, l’académie de Rennes a transféré la gestion des allocations chômage de ses personnels non-titulaires vers Pôle emploi. Pour les personnels précaires de l’Éducation Nationale les conséquences ne se sont pas faites attendre, dès le mois de mars les salarié.e.s en fin de contrat ont connus des difficultés pour se faire indemniser, certain.e.s ont même subi jusqu’à deux mois de retard d’indemnisation.

Aujourd’hui, avec l’afflux des demandes au Rectorat, celui-ci est littéralement submergé. Car si le Rectorat a transféré la gestion du versement des allocations à Pôle Emploi, il demeure l’employeur et a l’obligation légale de fournir les attestations indispensables à l’inscription et à l’indemnisation des personnels en fin de contrat. Mais face à plusieurs milliers de demandes, les services du rectorat se retrouvent dans l’incapacité de fournir les attestations employeurs en temps et en heure.

Ce sont alors des centaines de personnes aux revenus faibles et en situation de précarité qui vont connaître des retards d’indemnisation.

Cette désorganisation patente à également des conséquences sur les conditions de travail des salarié.e.s du Rectorat en charge de la gestion des personnels non-titulaires. Car ce sont eux qui connaissent une pression et une charge de travail décuplées et qui sont en première ligne pour répondre aux difficultés des usagers.

On aurait pu attendre de cette institution publique qu’elle ait un comportement exemplaire quant aux conditions de travail de ses salarié.e.s et envers ceux qui sont les plus fragiles et les plus précaires. Pourtant, les équipes dirigeantes du rectorat, nourries au management néo-libéral, ne manifestent que du mépris et de l’incompétence pour un personnel qu’elles considèrent, définitivement, corvéable à merci.

Nous exigeons une prise de position du Recteur concernant ces faits scandaleux et qu’il s’engage à mettre en place toutes les mesures nécessaires pour que cette situation ne se reproduise pas.

RENDEZ-VOUS JEUDI 21 SEPTEMBRE à partir de 8H

DEVANT LE RECTORAT de Rennes (96 rue d’Antrain)

COORDINATION DES PRÉCAIRES DE L’ÉDUCATION EN LUTTE

precaireseduc.luttes gmail.com

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0