Accueil du site > Art & culture... > Chom tai ! envoie un courrier à Pepa Noua

Chom tai ! envoie un courrier à Pepa Noua

jeudi 20 décembre 2012

Cher Pepa Noua

Cher Père Noël,

Dans quelques jours, tu passeras dans toutes les chaumières apporter cadeaux et offrandes pour célébrer la naissance du petit Jésus ou le retour de la lumière. C’est selon.

Nous, en Haute-Bretagne, on aimerait quelque chose de grand. Un signe fort.

C’est vrai, les gallésants n’ont pas toujours été très sages cette année. Et nous devons reconnaître que ce n’est pas bien de manifester son désaccord avec la politique linguistique proposée par le Conseil Régional. Nous avons encore du mal à comprendre comment certains d’entre-eux ont pu assister, le 21 janvier 2012, bâillonnés à l’assemblée du Conseil Culturel de Bretagne pour dénoncer le manque de considération du gallo dans cette politique.

C’est vrai aussi, que nous avons déploré l’absence de prise en compte de la langue gallèse dans la politique de la ville de Rennes. C’était pas bien et en plus Mme Ana Sohier, conseillère municipale en charge du patrimoine, n’était pas très contente. Enfin, on suppose parce qu’elle n’a pas répondu au courrier que nous lui avons envoyé. C’est qu’elle doit être fâchée. C’était vraiment une grosse bêtise...

C’est pour quoi, Petit Papa Noël, nous avons besoin de toi. On ne veut plus être méchant avec personne (même si c’est eux qui commencent).

Alors, on voudrait que tu souffles de doux et jolis mots aux oreilles de nos élus bretons. Du conseiller régional au conseiller général sans oublier les maires, leurs adjoints, il faut que tu leur dises que « 2013, c’est l’année des pancartes gallèses ».

Ca encouragerait beaucoup tous les politiques à mettre en place et/ou à poursuivre leurs efforts pour promouvoir la langue romane de Bretagne.

Merci d’avance et bije tes feyons* de notre part !

Chom tai !

PS : si tu n’exauces pas notre demande, nous serons encore moins sages...

*embrasse tes lutins

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0