Accueil du site > Politique > Présidentielles 2007 > Buffet à Besancenot : il faut un « banquet » et non un « dîner à quatre (...)

Buffet à Besancenot : il faut un « banquet » et non un « dîner à quatre »

dimanche 30 avril 2006

Nous reproduisons le communiqué de Buffet à l’ AFP

PARIS, 27 avr 2006 (AFP) - Marie-George Buffet, secrétaire nationale du PCF, a affirmé vendredi qu’au lieu d’un « dîner à quatre », proposé par le porte-parole de la LCR Olivier Besancenot, il faut inviter à « un banquet » toutes les formations de gauche et les citoyens pour discuter en vue de 2007. « C’est pas à quatre qu’il faut dîner, ce sont là de vieilles conceptions d’états-majors qui décident, il faut inviter le peuple au banquet », a affirmé Mme Buffet à son arrivée jeudi soir au premier forum public des dix formations de gauche dont le PS, boycottée par la LCR.

La secrétaire nationale du PCF réagissait à une offre lancée jeudi par Olivier Besancenot d’une « bouffe à quatre » avec la porte-parole de Lutte ouvrière, Arlette Laguiller et le leader paysan José Bové, pour discuter d’une candidature unitaire de la gauche anti-capitaliste en 2007. "Je ne veux pas m’enfermer dans une salle à manger à quatre, il faut un banquet avec beaucoup d’organisations, et d’hommes et de femmes" dans le but d’arriver à "un rassemblent antilibéral qui se traduise dans des candidatures aux échéances de 2007", a ajouté Mme Buffet.

Elle a regretté la décision de la LCR de boycotter la rencontre. L’organisation trotskiste a refusé de discuter d’un programme en vue de 2007 avec les « sociolibéraux » du PS. "Il ne faut pas mettre d’a priori, c’est au cours des débats qu’on verra les différences et les convergences", a dit Mme Buffet en se référant à la première réunion publique de la gauche jeudi soir axée sur l’emploi. em/fa/DS

Proposer un complément d'infos

Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0