Accueil du site > Société > Archives 2006 > Big Brothers Awards France 2005.

Big Brothers Awards France 2005.

samedi 4 février 2006

04.02.2006

Les 6es Big Brother Awards ont été décernés en France le 3 février 2006. Comme d’habitude, aucun des Big Brother « récompensés » n’est venu chercher son prix - ils y avaient pourtant dûment été conviés (voir le communiqué de presse) :

Jean-Michel Charpin, Directeur de l’Insee, prix Orwell Etat, élus

La vidéosurveillance des salariés de Lidl, prix Orwell entreprises

Commissaire Michel Pagès (Aude), prix Orwell Localités

Le Principal du collège Joliot-Curie de Carqueiranne, mention spéciale biométrie

Le député Jacques-Alain Benisti pour sa « prévention » de la délinquance, ex-aequo avec l’INSERM et ses « troubles de conduite de l’enfant », prix Orwell Novlang

Nicolas Sarkozy, prix Orwell pour l’ensemble de son oeuvre

Le collectif national unitaire de résistance à la délation, prix Voltaire 2005

pour les résultats complets cliquer sur l’image :

Chaque année, Privacy International et ses partenaires décernent, dans une dizaine de pays, des « Big Brother Awards » aux institutions, sociétés ou personnes s’étant distinguées par leur leur mépris du droit fondamental à la vie privée ou par leur promotion de la surveillance et du contrôle des individus.

Orwell Etat & Elus

Carte d’identité biométrique INES Ce projet de carte électronique à puce RFID et contenant 2 identifiants biométriques, dénoncé par toutes les organisations de défense des droits de l’homme, aurait dû être obligatoire

Décret sur l’accès aux dossiers fiscaux des chomeurs Les ministres Jean-Louis BORLOO et Gérard LARCHER ont autorisé, via un décret paru le 24 décembre (!), les agents du ministère du travail à avoir accès aux données fiscales des chomeurs en cas de « présomption de fraude »

Guide « Tour de France des collèges » (peer-to-peer) Le ministère de l’éducation nationale, avec celui de la Culture, tente de convertir dès la primaire l’enfant en consommateur, en le privant de son droit d’accès à la culture tout en niant le droit à la copie privée

Jean-Michel Charpin, Directeur de l’Insee (INES) Le Directeur Général de l’Insee a accepté de participer à la mise en place de l’opération INES (Identité Nationale Electronique Sécurisée) en modifiant le contenu du répertoire des personnes, le RNIPP, et en créant un lien direct avec le Ministère de l’Intérieur.

Ministre de la santé Xavier Bertrand Nommé ministre de la santé pour appliquer une réforme de l’assurancance-maladie obligatoire uniquement axée sur une politique du moindre coût, mettant en péril l’intimité des données de santé.

Pascal Clément, Garde des sceaux Pour avoir imposé rétroactivement le bracelet GPS aux délinquants sexuels après leur libération, au mépris de la Constitution

Passeport biométrique du ministère de l’Intérieur Puce RFID sans contact, photo numérique, gestion du fichier centralisé : présenté comme un titre d’identité « sécurisé », ce passeport sera surtout un nouvel outil de contrôle social

Sénateur Robert Del Picchia (fichier Schengen) Alors que la commission européenne entend mettre des garde-fous au fichage européen des sans-papiers, le sénateur Del Picchia en appelle à plus de fichage policier, et conteste le droit à la vie privée.

Orwell Entreprise

Assurance Covéa - géolocalisation des automobilistes Covéa veut controler les faits et gestes des conducteurs pour ajuster le montant des primes au mérite de leur conduite

Consortium de gestion du Dossier Médical Personnel (GIP DMP) Sous couvert « d’intérêt public », ce GIP présidé par un membre de l’Institut Montaigne, chargé de déployer le DMP, se révèle être une machine industrielle qui va sous-traiter aux consortiums privés l’exploitation de nos données médicales

Contrôle biométrique des salariés chez Effia Services (SNCF) Effia et son prestataire Easydentic ont été déboutés par la justice pour avoir voulu installer un système biométrique par empreintes digitales pour remplacer la pointeuse (gestion du personnel)

Direction de Canal Plus Affaire Kaehlin : une surveillance très policière a été organisée en 2002 au sein de la chaîne visant certains salariés

Espionnage des employés chez Carrefour Caméras cachées, filatures filmés, intimidations sous surveillance : les employés de plusieurs centres commerciaux Carrefour ont été espionnés (ou le sont encore) par des procédés complètement illégaux

Les mutuelles santé FNMF, Axa, Groupama, Swiss Life... Les assurances « complémentaires santé » s’immiscent toujours plus dans les feuilles de soins électroniques en promettant une « anonymisation » des données très hypothétique.

Vidéosurveillance des salariés de Lidl (Nantes) Installation de caméras de surveillance dans un entrepot de Nantes pour surveiller l’activité des salariés. Lidl a déjà été épinglé par les BBA en Allemagne et en République Tchèque.

Orwell Localités

Alain Risson, maire de Gluiras (Ardeche) Le maire de Gluiras s’est illustré en imposant dans les écoles un badge passe-partout qui doit contrôler la présences des élèves dans les classes et gérer la cantine

Commissaire Michel Pagès (Aude) Pour avoir organisé un fichage minutieux des personnes sans domicile fixe à Carcassonne, sans instruction du Préfet - une opération qu’il qualifie de « classique travail de police »...

Gilles Catoire, maire de Clichy-la-Garenne (92) En organisant un pseudo-référendum il a réussi à faire adopter dans sa ville l’installation de caméras de surveillance à 79%.

Principal du collège Joliot-Curie de Carquairanne (Var) - biométrie A été le premier, en 2002, à vouloir imposer la biométrie (contour de la main) pour gérer l’accès à la cantine, démarche qui a séduit des dizaines de collègues en 2003, 2004 et 2005

Principal du collège Les Perrières d’Annonay (Ardèche) - zèle policier Le principal du collège Les Perrières d’Annonay a transmis le trombinoscope des élèves au commissariat de la ville, et omis d’en avertir les 600 élèves (et leurs parents).

Principal du collège-lycée Maurice Ravel (Paris) - biométrie A imposé en catimini la biométrie à la cantine, sans informer les parents et en évitant soigneusement d’organiser un quelconque débat contradictoire avec le corps enseignant Principal du lycée de la Vallée de Chevreuse (Essonne) - biométrie Pour avoir installé illégalement un système d’identification biométrique

Université Lille 3 Filtrage des contenus sur Internet et système de vidéosurveillance

Ville de Grenoble et la société Blue Eye Video Dans un quartier sensible la ville y a fait un laboratoire de la tolérance zéro, un système de surveillance vidéo couplée aux logiciels qui détectent des « comportements suspects »

Orwell Novlang

« Persuasive Technologies » d’Accenture Accenture travaille sur des « technologies de persuasion » visant à capter toutes les informations concernant les actes quotidiens de chacun, afin d’influencer son comportement, ce que la société qualifie de « commerce invisible »...

Député Jacques-Alain Benisti - « prévention » de la délinquance Pour avoir, dans un rapport parlementaire, publié une fameuse courbe sur l’évolution d’un enfant vers la délinquance - rapport unanimement dénoncée par les personnels de l’enseignement et de l’aide sociale.

Expo « Le corps identité » de la Cité des sciences de la Villette Pour avoir cédé aux lobbyings de la biométrie et présenter une exposition durant un an ou la biométrie vue sous un aspect ludique permet de faciliter son acceptation par la population.

Ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy Pour ses discours et méthodes qui en font le meilleur interprète Novlang du gouvernement

Rapport de l’Inserm sur les « troubles de conduite de l’enfant » L’INSERM propose de dépister, dès la grossesse, les signes avant-coureurs de risques de « troubles de conduites » des enfants, définis comme « troubles oppositionnels avec provocation », et autres « atteintes aux droits d’autrui et aux normes sociales ».

Texte anti-rap des députés Grosdidier, Mach et Garraud Ces députés UMP ont eu la bonne idée, au lendemain de l’embrasement des banlieues, de défendre une loi qui criminaliserait les groupe de rap au nom d’une certaine « dignité de la France »...

Xavier Heusghen, vice-président de Visiowave Le responsable a trouvé un atout louable pour disséminer ses logiciels de vidéo « intelligents » : sauver la vie aux suicidaires...

Orwell Ensemble de son Oeuvre

Alex Türk, président de la CNIL Par ses manquements ou omissions, la Commission nationale de l’informatique et des libertés participe à une illusion, celle de faire croire au citoyen qu’il est protégé contre les dérives marchandes et étatiques de ses données personnelles

Le GIE Sesam Vitale L’informatisation des données de santé avait valu l’an passé à Douste Blazy le prix spécial du jury. On a découvert, cette année, que le GIE Sesam Vitale avait pour sa part menti, en laissant entendre qu’elle avait activé les mécanismes de sécurité de la carte Vitale : en fait, nos données confidentielles sont écrites en clair, et modifiables...

Nicolas Sarkozy Avec son projet de loi antiterroriste, l’état d’exception devient la règle : des caméras partout, les oreilles de la police qui traînent, le moindre fait et geste des citoyens photographié, enregistré, conservé.

Prix Voltaire

Association Le citoyen et son appel « Choisir Douste-Blazy comme médecin traitant » L’association Le citoyen dénonce la mise en place du médecin traitant et propose un modèle de lettre téléchargeable pour demander à Mr Douste-Blazy de devenir leur médecin traitant.

Collectif National Unitaire de résistance à la délation Réunis en collectif unitaire depuis 2003, les travailleurs sociaux de la France entière résistent aux tentatives de stigmatisation des précaires dans le cadre du projet de loi du gouvernement Chirac sur la délinquance des mineurs

Fausse-carte biométrique « Libertys » (Grenoble) Un collectif anonyme a distribué dans les boites aux lettres grenobloises un prospectus faisant la promotion d’une « carte d’identité biométrique obligatoire » dont la ville aurait été choisie comme « site pilote » Fédération européenne FFII Cette fédération européenne fait un travail énorme d’information et d’alerte sur les dangers de plusieures directives européennes (EUCD, brevetabilité des logicels et rétention des données).

Jérome Crétaux et Patrick Gueulle (carte Vitale) Ces deux ingénieurs ont démontré que la carte Sesam Vitale était d’autant plus faillible qu’elle n’était tout simplement pas sécurisée.

L’Association de défense des assurés sociaux (ADAS) Pour son combat permanent pour informer les assurés sur le sort de leurs données de santé, sur le danger du futur DMP et les failles du système Sesam-Vitale

Les militants du collectif anti-biométrie Ils ont contribué à mieux révéler les symptomes néfastes de la biométrie en milieu scolaire, lors d’une action où trois d’entre-eux ont été interpellé après la destruction de bornes biométriques installées à la cantine du lycée de la Vallée de Chevreuse à Gif-sur-Yvette (91)

Proposer un complément d'infos

Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0