Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > Banque Postale : « Bientôt au téléphone il n’y aura plus personne ! (...)

Banque Postale : « Bientôt au téléphone il n’y aura plus personne ! »

jeudi 2 avril 2015

SUD PTT 35

Le 12 mars dernier, la direction du centre financier de Rennes (ex chèques postaux) a présenté un programme baptisé « contact ». C’est une façon très curieuse de « gérer les flux téléphoniques » qui arrivent dans les centres financiers.

Présentée comme une simple question technique, c’est une arme de dissuasion à destination des clients qui ont un compte à la banque postale. Aujourd’hui 2 plateaux téléphoniques du centre de Rennes de 65 postiers chacun répondent à plus de 60 000 appels téléphoniques par mois. Les dirigeants de la Banque Postale trouvent que ce sont des appels inutiles à « faible valeur ajoutée ».

Alors ils demandent aux « chargés de clientèle » de ne pas répondre à la demande de l’appelant mais de l’orienter vers un autre canal, vers un automate : un serveur vocal ou un 3639 (payant). C’est pour nous totalement inadmissible.

D’une part, cela contrevient aux dispositions de la loi LME (loi de modernisation économique) qui oblige les services à avoir un service de réponse gratuit à toute personne ayant conclu un contrat avec ce service.

D’autre part, cela exclut bon nombre de « clients » particulièrement les personnes âgées ou peu familiarisées avec les outils informatiques ou les serveurs vocaux (faites 1,2,3,4,…si vous n’avez besoin de rien !) .

Enfin, le but du programme « contact » est clair : dissuader celui qui a un compte d’appeler le centre financier pour faire diminuer le nombre d’appels et donc le nombre d’opérateurs. En effet, chaque salarié a un objectif de rentabilité de 54 appels/jour.

Le syndicat SUD tient à faire savoir que nombre de salariés sont en total désaccord avec ces méthodes car nombre d’entre eux ont d’autres valeurs notamment humaines.

Mais selon la direction, c’est une « stratégie de La Poste et de la Banque Postale » non discutable.et la direction souhaite faire appliquer « contact » dès maintenant par la pression managériale ! Pour SUD, le programme « contact » est néfaste pour la « relation clientèle », pour le client comme pour le chargé de clientèle ! Non seulement le syndicat SUD a bien l’intention de s’y opposer mais de plus

SUD alertera les associations qui défendent les populations fragiles et fera appel au Défenseur des droits..

Rennes le 02 avril 2015

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0