Accueil du site > Politique > Après l’abandon de la mairie PS, la solidarité doit s’organiser (...)

Après l’abandon de la mairie PS, la solidarité doit s’organiser !

vendredi 12 juin 2015

NPA Rennes

Différents collectifs interviennent sur Rennes en solidarité avec les migrant-e-s.

Hier soir, le 11 juin, le collectif de soutien aux sans papiers occupait le local du PS pour dénoncer leur mensonge de campagne et leur inhumanité. Il était bon de rappeler à ces anciens membres du mouvement social toute leur trahison. Les pancartes suffisaient, sans un mot, les militant-e-s ont dénoncé : l’encagement de manifestations, la fait que le PS se vante d’expulser plus que la droite, le mépris des étrangers au guichet de la préfecture, l’arrestation de personnes étrangères devant les associations, l’incohérence d’un 115 saturé et d’absence d’hébergement permanent alors que l’argent existe pour construire la cité des congrès à Rennes, la plainte par la mairie contre un campement de sans logis à Cleunay, le désespoir des migrant-e-s, l’ignominie des tests osseux. Ils ont hué les quelques membres du PS avec cette banderole : « A Paris, pendant une distribution de repas, le PS rafle des noirs avec humanité ! ». Un dialogue ne pouvant plus être engagé avec de tel responsable de situations intolérables, la simple présence sans mot, sans bruit, correspondait parfaitement à la nécessité de dénoncer ces coupables ! Le collectif a décidé de quitter les lieux une fois l’action terminée.

Hier soir également, un toit c’est un droit (UTUD) organisait la solidarité face à l’abandon des pouvoirs publics de Rennes. La vingtaine de migrant-e-s expulsés de leur squat de Thorigné mercredi 10 juin puis menacé lors de l’occupation du 40 mètre cube dans la nuit du 10 au 11 juin, se sont retrouvés à la rue. Ces demandeurs d’asile ont pu goûter de nouveau au mépris du parti socialiste. Face à cette situation intolérable, la résistance et la solidarité s’organisent. Avec le soutien d’un toit c’est un droit, de militant-e-s, de voisin-e-s, les migrants, somaliens, demandeurs d’asile, se sont installés en tentes dans le square du Vieux Saint Etienne. La quantité de message de solidarité des passant-e-s prouvent que l’urgence est au soutien et non à l’exclusion des personnes les plus précaires ! De Paris à Rennes, en passant par toutes les occupations, face à la répression, une seule solution, la solidarité ! Ce matin, le 12 juin, sous la pluie, le réveil a été difficile... A nous, de faire de cette journée et des prochaines, des moments de résistances et de solidarités afin de les aider au mieux. Toutes les bonnes volontés sont attendus en soutien. Les besoins sont énormes, venez nombreux-ses affirmer votre solidarité avec les migrants avec tout ce qui peut être nécessaire dans une telle situation de désarrois (nourriture, tente, matelas, duvet, café, table...). Notre force est faite de notre solidarité !

Le NPA Rennes est et sera toujours solidaires des plus précaires, des migrant-e-s et de toutes les actions qui viennent en leur soutien ! Nous sommes et nous serons avec eux, au quotidien, pour affirmer une solidarité anticapitaliste dans un système de plus en plus injuste et inadmissible !

SOLIDARITÉ AVEC LES MIGRANTS, AUCUNE EXPULSION !

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0