Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > Archives Syndicalisme 2008 > Appel à tous les étudiants dont le CROUS refuse l’admission en cité (...)

Appel à tous les étudiants dont le CROUS refuse l’admission en cité U

samedi 21 juin 2008

Cette année encore beaucoup d’étudiants souhaiteront rester sur Rennes pour l’été. Mais cette année c’est la cité universitaire Patton qui sera ouverte sur deux ailes. Moins de place qu’a l’accoutumée qui pousse le CROUS à être plus exigent et à sélectionner plus que d’habitude ceux qui pourront loger en cité U. C’est le jeu de l’offre et la demande. (Un marché des étudiants précaire). Les resto U seront fermés, moins de place en cité... L’état et ses administrations font des économies sur notre dos et c’est intolérable.

Dès maintenant mobilisons nous massivement pour obtenir l’ouverture de suffisamment de logement et l’ouverture du Restaurant Universitaire. Les étudiants apportent leur force de travail à la ville de Rennes et on les traite de manière insupportable. Nous sommes précaire, bien souvent nous n’avons que des missions d’intérim de-ci de-là pour survivre et le CROUS exige des « vrais » contrats pour nous admettre. C’est tout à fait injuste puisque les plus à même de payer un logement hors cité U sont favorisés au détriment des plus précaire. Pour toutes ces raisons nous appellons dès maintenant tous ceux qui sont dans cette situation d’un refus d’admission en cité U à ce faire connaitre auprès de l’Union des Résidents Universitaire. Ne restez pas isolé face à la bureaucratie du CROUS.

Nous avons déjà obtenu l’ouverture d’une autre aile d’une cité U les années passées, nous l’obtiendrons cette année encore.

Vous pouvez aussi réagir directement suite à cet appel. Tout soutien est le bienvenu...

Union des Résidents Universitaire

Contact :

ururennes gmail.com

1 Message

  • Il faudrait colouer vos pioles (pour ceux qui en ont) par solidarité avec les autres, ou ceux qui n’en ont pas doivent s’enchainer dans leur piole actuelle. faites faire une photos ou, comme dans les prisons et dans les squats africains les gens sont les uns sur les autres. Mettez le nombres de matelas qui manquent dans une seules piole par exemple s’il faut 3 fois plus de place, mettez 3 matelas par terre...

    Répondre à ce message

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0