Accueil du site > Politique > Actus anars 56 du 27 mars 2018

Actus anars 56 du 27 mars 2018

mercredi 28 mars 2018

Salut,

1. en pièce jointe, l’affiche et le tract (à faire tourner) pour la manifestation régionale de samedi 31 mars après-midi à Lorient, contre les bombardements de l’armée turque au Kurdistan syrien. Nous avons signé cet appel (à l’initiative d’Alternative libertaire Lorient) http://anars56.over-blog.org/2018/0... Pour un co-voiturage depuis Vannes, nous demander (avant vendredi midi).

2. Ce mardi 27 mars, Yannis Youlountas et Jean-Jacques Rue passaient en procès pour avoir fait capoter, l’été 2017, l’initiative xénophobe « Défend Europ » en Méditerranée, portée par un réseau identitaire européen. Total soutien à Yannis et JJ ! http://anars56.over-blog.org/2018/0...

Justement, nous recevrons Yannis Youlountas, le mardi 17 avril, à Vannes, pour un ciném’anar avec son dernier film "L’amour et la révolution. Non, rien n’est fini en Grèce". Entrée libre ! Qu’on se le dise :-)

3. Jeudi 24 mai, à Vannes, nous recevrons Charles Reeve pour son nouveau livre "Le Socialisme sauvage. Essai sur l’auto-organisation et la démocratie directe dans les luttes de 1789 à nos jours" https://www.lechappee.org/collectio.... Il y aura aussi probablement une intervention de sa part à Auray.

4. Une nouvelle radio associative est née à Lanester il y a quelques mois : http://radiobalises.com/ Zéro publicité, on respire.

5. Bon, assez de temps passé devant l’ordi ! Même s’il n’est encore guère ensoleillé, le printemps s’annonce social : à ne pas manquer ! Tant de rêves, temps de grèves.

A la fin de l’agenda (toujours incomplet par définition tant il y a d’initiatives), vous trouverez une lettre de Pinar Selek (sociologue persécutée par l’État turc) que nous a fait suivre une amie lorientaise, active également, entre autres, au CIRA de Marseille (Centre d’information et de recherches sur l’anarchisme http://cira.marseille.free.fr/inclu...).

Pour d’autres infos, luttes, rencontres, fêtes et agendas, se reporter auprès des ami-e-s de Rennes Info http://rennes-info.org/, Indymedia Nantes https://nantes.indymedia.org/, Brest médias libres http://brest.mediaslibres.org/, Zad NDDL http://zad.nadir.org/ et Expansive Info (Rennes) https://expansive.info/, L’en-dehors http://endehors.net/.

Et du côté de la Fédération anarchiste : Radio libertaire : https://www.radio-libertaire.net/ Monde libertaire : https://www.monde-libertaire.fr/ (dont le mensuel « papier » reparaît depuis janvier 2018 : pour les abonné.e.s et pour les ventes militantes. De fait, il est disponible auprès du groupe René Lochu !) Librairie Publico : https://www.librairie-publico.com/ ou https://fr-fr.facebook.com/Librairi...

Le groupe René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun des RDV ci-dessous. Les nouveautés par rapport au précédent agenda débutent par *

@narchas salutations, S. pour le groupe et la liaison Vannes de la FA


* Rencontres avec Alèssi Dell’Umbria, auteur d’un documentaire sur le Mexique, d’une monumentale histoire de Marseille, d’un essai détonnant sur les révoltes des banlieues et d’une étonnante étude sur l’ex-royaume de Naples. Au-delà des formes de résistance, il donne la parole aux opprimés et démontre la richesse et la vitalité de leurs pratiques artistiques et sociales. Ces rencontres (cantine, échanges et émissions de radio en public) auront lieu :
- À DOUARNENEZ LE MERCREDI 28 MARS, de 13h à 15h30, au Local (5-7, rue Sébastien Velly), avec une cantine à prix libre suivie d’une émission de radio en public
- À QUIMPER LE MERCREDI 28 MARS, de 20h à 21h30, aux ateliers des jardins du pôle Max Jacob (4, boulevard Dupleix), dans le cadre d’un échange - participation libre
- À BREST LE JEUDI 29 MARS, de 19h à 20h30, au Patronage laïque Guérin (1, rue Alexandre Ribot), dans le cadre d’une émission de radio en public - entrée libre et gratuite Toutes les informations ici : https://www.facebook.com/events/150...


Jeudi 29 mars - Vannes - 20h cinéma la Garenne. Projection du film de Claude Hirsch : Les coriaces sans les voraces (sur les Scopti, la coopérative des Fralib). Vente de thés et d’infusion de la SCOP. http://www.allocine.fr/film/fichefi...


* Jeudi 29 mars – Brest – 20h Cinéma Les Studios - Ciné-débat autour du film « La bombe et nous », animé par les membres de l’Université Européenne de la Paix de Brest. « Brest la ville dont on parle de libérer d’une enceinte militaire un espace au coeur de la ville... Brest, dont la reconversion industrielle ne peut s’envisager sans faire de choix par rapport à l’arme atomique. ». Entrée payante (tarif cinéma Art et Essai). http://la-bombe-et-nous.com/, Université Européenne de la Paix : http://www.uep.infini.fr/ Soirée organisée avec le soutien du CIAN 29 et des Amis du Monde Diplomatique


* Vendredi 30 mars – Vannes – 20h30 Cinéma la Garenne - Projection du documentaire « Open the Border » (Ouvrir la frontière), réalisé par Mikael Baudu, suivi d’un échange avec le réalisateur, qui présentera son deuxième film sur la guerre en Syrie. Film multilingue (kurde, arabe, breton, anglais), sous-titré. Echanges en breton et en français avec le réalisateur (traduction simultanée) à l’issue du documentaire. 6 €. https://www.facebook.com/events/346...


* Samedi 31 mars – Port-Louis (56) – De 16h à 20h. Palestine, journée de la terre. L’accès à l’eau dans les Territoires palestiniens. 16h : projection du film de Frédéric Vigné : « L’eau de chez nous l’eau de chez eux », 17h : Exposé de Bernard Albert, géographe. La coopérative Al Sanabel, une belle histoire de résistance . 8h : Expositions, témoignages, documentaire sur la coopérative « Les raisins de la résistance ». Achats de produits palestiniens : huile d’olives, épices, savons... 19h30 : pot de clôture de la journée. Salle des fêtes Locmalo. Organisée par l’Association France Palestine Solidarité (AFPS) du pays de Lorient www.afpslorient.com


* Samedi 31 mars - Auray (56) - Cinéma Ti Hanok : 20h45 Projection du film de Claude HIRSCH : Les coriaces sans les voraces (sur les Scopti, la coopérative des Fralib), en présence du réalisateur. http://www.allocine.fr/film/fichefi...


Vendredi 30 mars - Vannes - Projection débat "Gens de Gaza, vivre dans l’enfermement" avec le réalisateur Vivian Petit. 20h, maison des associations. Organisée par le comité Vannes de l’association France Palestine Solidarité


Samedi 31 mars - Lorient - Manifestation contre les bombardements et massacres de l’armée turque d’Erdogan dans la région kurde de Syrie, notamment à Afrin, et en soutien au projet politique de "confédéralisme démocratique" au Rojava. Appel d’organisations associatives, politiques et syndicales. Rdv 14h devant l’église de Kerentrech.


* Samedi 31 mars et dimanche 1er avril - Rochefort en Terre (56) - Les 14 ans du Café de la Pente. Concerts, jeux,... http://www.lepotcommun.com/programm...


* Mercredi 4 avril – Rennes - Causerie populaire « Autisme & inclusion sociale et scolaire » - 20h30 local la Commune (17 rue Châteaudun), par le groupe la Sociale de la fédération anarchiste. Majoritairement exclus du système scolaire, certains autistes non verbaux ont cependant appris à communiquer à l’écrit hors institution ; des exemples de parcours seront présentés, pour bousculer les préjugés. La soirée sera animé par un père, avec la présence de son fils, 18 ans, autiste non verbal qui s’exprime à l’écrit, qui sera accompagné par son Auxiliaire de Vie Scolaire, très impliquée pour son inclusion - notamment à l’université où il est inscrit en première année. http://lasocialefederationanarchist...


* Jeudi 5 avril – Muzillac (56) – Cinéma Jeanne d’Arc – 20h30. Projection débat « Retour en Algérie » en présence du réalisateur, Emmanuel Audrain et d’anciens en Algérie du pays de Muzillac. Documentaire qui s’attache à cette « libération par la parole » que propose "l’Association des anciens appelés en Algérie et leurs amis, contre la guerre". « Parfois, il faut désobéir… Oser dire Non ! ». Ils redistribuent leur retraite d’anciens combattants à des associations algériennes.

http://www.retourenalgerie-lefilm.com/

http://www.4acg.org/


Dimanche 8 avril - Lorient - 12h Pique-nique vég. Chacun.e apporte un plat végétal, une boisson et on partage. Table de presse : droits des animaux, recettes, questions sanitaires, écologiques et sociales en rapport avec la production / consommation de chair animale et son alternative l’alimentation végétalienne. Rdv au pied de la tour de la découverte, pas très loin de l’hôtel Gabriel.


Dimanche 8 avril - Rochefort en Terre (56), café de la Pente. 20h Conférence gesticulée, théâtre, débat « Culture à toutes les sauces » par Anaïs Vaillant. Prix libre http://www.lepotcommun.com/programm...


Mardi 17 avril - Vannes - 20h "L’AMOUR ET LA RÉVOLUTION. Non, rien n’est fini en Grèce", un film de Yannis Youlountas. Projection-débat avec le réalisateur sur les luttes sociales et les alternatives en Grèce. Maison des associations, 31 rue Guillaume Le Bartz. Entrée libre. Organisée par le groupe libertaire René Lochu (Vannes).


Mercredi 18 avril - Concoret (56) - Maison d’Ernestine : Les paysans et l’anarchisme dans l’Espagne de 1936 Les Giménologues évoqueront le projet communiste libertaire tel qu’il fut expérimenté en Aragon en 1936 et 1937, et notamment comment la collectivisation des terres, l’abolition du fermage, du métayage et du salariat furent organisées comme point de départ vers l’émancipation morale et matérielle du paysan. Cette histoire sera l’occasion de casser l’image d’Épinal d’une paysannerie forcément réactionnaire et éternellement asservie, pour reposer la question aujourd’hui des voies d’émancipation des paysans. Les Giménologues sont les auteurs de A Zaragoza o al charco ! Aragon 1936-1938. Récits de protagonistes libertaires et Les chemins du communisme libertaire en Espagne (1868-1910), récemment paru. 19H suivi d’un buffet https://www.maisonernestine.fr/


Samedi 28 avril - Vannes - "La Fédération anti-nucléaire Bretagne (Fan-Bretagne) organise de 10h à 20h à la maison des associations à Vannes un colloque sur les anciennes mines d’uranium et le risque radon avec la présence des associations de Bretagne et Pays de Loire du Collectif Mines Uranium (CMU), de la CRIIARD et du réalisateur Larbi Benchiha. Au moment où le risque de catastrophe nucléaire en France augmente, où la recherche extractive en Bretagne risque de reprendre à proximité des filons d’uranium, où le risque radon augmente dans nos habitations de plus en plus confinées, informons-nous"


http://pinarselek.fr/actualites/let...

Lettre de Pinar Selek Publiée le 24 mars 2018

Chères amies, chers amis,

Il m’est difficile d’écrire cette lettre car je viens d’apprendre une mauvaise nouvelle au sujet du Cauchemar qui me menace depuis 20 ans. Oui, début juillet 1998, c’est-à-dire il y a vingt ans, je me suis trouvée dans les mains des bourreaux qui ont ensuite jeté mon corps comme un cadavre en prison. J’y suis restée deux ans et demi, sans pouvoir utiliser mes mains, mes bras, en voyant mes longs cheveux tomber, tomber… La résistance, la mort, les cris et tant d’autres choses.

J’ai vécu tout cela bien avant le gouvernement actuel. Aujourd’hui, la Turquie est prise dans une spirale d’horreur. Plusieurs amis et même mes avocats sont en prison, la plupart sont en exil, une partie résiste avec beaucoup de difficultés. C’est un contexte de guerre qui nourrit le nationalisme et les violences de toutes sortes. Il n’y a pas de liberté. Il y a la peur. Mais la peur existe depuis longtemps. Mon procès est un exemple de la continuité historique du système répressif. Je suis aussi devenue l’objet d’une lutte symbolique et historique. L’Etat profond, qui est plus stable que les gouvernements, m’a choisie depuis 20 ans pour m’accuser d’un massacre.

Il y a trois jours, c’est ma sœur qui m’a donnée la nouvelle. Elle faisait des efforts pour ne pas pleurer. J’ai ensuite parlé avec mon père. Sa voix était plus triste que jamais. Il est assez compliqué de vous résumer ici ce qu’ils m’ont expliqué au téléphone. Vous recevrez bientôt un communiqué du mon Comité de Soutien qui expliquera la situation en lançant un appel à la mobilisation. Je vous invite à suivre dans les temps qui viennent les initiatives qui seront menées par les collectifs de solidarité.

La décision du tribunal n’est pas encore tombée, mais les documents que mes avocats ont reçus sont inquiétants pour la suite. La décision peut tomber à tout moment. Il y a deux possibilités : si la Cour suprême ne valide pas le cinquième acquittement, ce sera alors la condamnation à perpétuité. La condamnation pour un crime qui n’a pas eu lieu plus une condamnation à payer tous les dommages liés à l’explosion du Marché aux épices. Mes neufs livres qui continuent à être réédités régulièrement en Turquie et tout ce à quoi j’ai œuvré jusqu’à mes 38 ans, âge du début de mon exil, seront confisqués. Plus important : ma famille sera en danger.

Nous nous sommes dits au téléphone : « Nous resterons fort ». Pourtant ce n’est pas facile. Je sens une fatigue, comme une maladie. Mon père m’a dit : « Il faut faire du bruit. Les réactions depuis l’Europe peuvent être utiles… » Je lui ai assuré que je m’y emploierai, mais je ne veux pas, je ne peux pas le faire. Il m’est plus difficile que vous ne l’imaginez de devoir faire appel à votre solidarité active, dans ce contexte où les priorités sont déjà nombreuses. En plus, quand je parle de ce procès, je ressens une douleur physique qui m’empêche de respirer. C’est également le cas maintenant, alors que je vous écris cette lettre.

En 2010, à la suite de longs examens, un rapport psychologique mené par des experts attestait toutes les tortures que j’avais subies. J’avais alors lu, avec inquiétude, la liste des problèmes post-traumatiques qu’ils avaient diagnostiqués. Oui, c’était vrai. Et avec la persécution juridique et politique, la torture continue. Même si j’ai beaucoup de ressources et une forte volonté de ne pas les laisser me détruire, je ne vais pas bien.

Cette année ma nouvelle vie a commencé à prendre forme. Je suis arrivée à me situer dans les luttes pour la justice et les libertés, dans ce pays dont je fais partie. Je suis française maintenant. De surcroît, j’ai trouvé mon nouveau chez moi à Nice qui m’a offert l’amour et l’inspiration. J’ai fini l’écriture de mon nouveau roman qui m’a fait l’effet d’une renaissance. Le soutien du programme PAUSE m’a donné plus d’opportunités pour me stabiliser. Grâce à la complicité de mes collègues avec qui je partage les mêmes curiosités et à la participation de mes étudiant.e.s, j’avance dans mes recherches et mes enseignements.

S’il n’y avait pas cette énorme solidarité qui m’accompagne depuis que je suis arrivée en France, je n’aurais pas pu reconstruire ma vie. Grâce à vous, mes ami.e.s, j’ai continué à écrire, à enquêter, à enseigner et à militer. Les menaces de tous les jours m’ont perturbé mais à chaque fois je suis arrivée à me sortir de ce film d’horreur. Je vais m’en sortir. Mais plus difficilement. J’ai une flamme dans chacune de mes cellules.

Vous avez peut-être vu « Le rêve des Montagnes », un spectacle de Yeraz, groupe des danses arméniennes ? Il est extraordinaire. Vers la fin on entend un cri : « Vous avez volé notre montagne. Mais nous sommes les montagnes ». Avec des larmes d’émotion, j’ai murmuré plusieurs fois : «  Vous avez volé ma vie. Mais je suis la Vie ».

Les jours qui viennent sont susceptibles d’être plus durs pour moi. Mais je vous le promets : je serai la Vie… qui coule et qui crée. Avec vous.

Je vous embrasse. Pinar

(Cette lettre que je vous ai écrit hier soir, sera lue par le comédien Robin Rennuci, ce 22 mars, lors de la commémoration du mai 68, à l’Université de Nanterre)

Portfolio

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0