Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > Action de l’AG de Rennes 2

Action de l’AG de Rennes 2

mercredi 29 septembre 2010

150 étudiants et salariés de Rennes 2 réunis en AG hier ont voté hier une action de blocage économique contre la réforme des retraites. Le rendez-vous est fixé à 13h00 place de la mairie. Tous les salariés et étudiants sont appelés à venir à nos côtés pour mener à une grève générale et aux blocages économiques, seuls garants d’un rapport de force face au patronat.

AG de Rennes 2

7 Messages de forum

  • Action de l’AG de Rennes 2 29 septembre 2010 20:22, par Vieux con

    Sans indiquer de date, ça va être difficile d’être à vos côtés...
    (Ah ces jeunes !)

    Répondre à ce message

  • Action de l’AG de Rennes 2 30 septembre 2010 10:18, par vieux syndicaliste

    ah rennes 2 !
    à 150 ils nous appellent à bloquer la société sous le drapeau du slb qui, fort de son syndicat de Diwann, « théorise » (voir le brillant com ci-desssu) le « blocage » comme forme décisive de la lutte syndicale (grèves et manifs à la poubelle)
    Il et vrai que bloquer un rond point,est plus aisé que de convaincre dans son entreprise ou son service les travailleurs du bien fondé de la grève reconductible.
    Ca s’appelle un raccourci et il est étonnants de voir certains militants de sud sur le 35 marcher dans ce type d’initiative et mener une intersyndicale avec le slb.

    vieux syndicaliste (bretonnant...)

    Répondre à ce message

    • Action de l’AG de Rennes 2 30 septembre 2010 15:23, par un travailleur modeste

      les etudiantS on au moins le merite d’essayer des blocages .Dans mon entreprise beaucoup de gens le reclame . ce n’est pas en allant nous promenez dans les centre ville tous les dix jours que l’on fera reculer ce gouvernement obtu .

      VIVE LE BLOCAGE CE N’EST QU’UN DEBUT

      Répondre à ce message

    • Action de l’AG de Rennes 2 30 septembre 2010 18:38, par un chômeur et précaire résolu

      Les camarades du SLB ne jettent certainement pas manifestations et grèves à la poubelle comme le commentaire plus haut essaie de le faire croire. « Calomnier, calomnier ... il en restera toujours quelque chose. »

      Nous disons (l’assemblée générale de Rennes II et à ma connaissance les organisations suivantes qui y participent, CNT-FAU, MCPL, SLB et SUD étudiants) qu’il faut faire exister un calendrier alternatif ou supplémentaire aux défilés bi-mensuelles, ou hebdomadaires imposées par l’intersyndicale auxquels il faut néanmoins participer avec pour mot d’ordre minimal le retrait de la réforme. Mot d’ordre de retrait dont on ne saurait se contenter dans un avenir proche.

      Mais si l’on veut créer les conditions d’un dépassement du compréhensif attentisme essentiellement sucité par l’espacement de ces journées et par les promesses pour « 2012 », les actions de blocage économique peuvent être un des moyens pour cela et continueront de jouer un rôle considérable en cas de généralisation de la grève en France.

      Analyse minimale qui, figurez-vous, n’a pas seulement germée dans la tête des « radicaux de Rennes II », mais chez de nombreux militants, individus, syndicats, AG interpro en France et a été mise en oeuvre dans pas mal de villes les 23 et 24 septembre : Quimperlé, Lorient (CGT sbfm), Nantes, Amiens (CGT goodyear), Boulogne, Béthune, Angoulême, etc.
      Au lieu de s’indigner pour je ne sais quelle obscure raison que la question d’actions de blocage économique soit posé, on devrait plutôt chercher à en mettre en oeuvre dans des conditions adéquates. C’est d’ailleurs ce qu’on a fait ce mercredi 29 devant le Virgin Rennes, pour le moment d’une manière avant tout symbolique. C’était aussi le cas des exemples précédents.

      Ceci n’implique nullement de négliger ou de secondariser le travail d’énonciation et de diffusion militant. (Ce qui est différent des postures pédagogiques venant remplir de leur savoir des masses toujours trop ignorantes).

      Tout le monde sait -et le gouvernement le premier- que les lycéens, les étudiants, les travailleurs précaires et chômeurs peuvent avoir un rôle décisif dans le combat présent parce qu’ils sont potentiellement nombreux, qu’ils risquent moins des sanctions, qu’ils sont souvent moins dépendants des confédérations syndicales dont la stratégie actuelle est pour le moins contestable et... parce qu’ils pourraient user de formes de blocage économique, comme lors du CPE. Il est clair que les étudiants, les précaires ne se joindront pas au mouvement d’une manière active si on leur propose pour toute perspective des manifs traîne-savate tous les 15 jours.
      Pourquoi ? Parce que cette stratégie nous fait courir à la défaite et qu’ils le savent.

      Il serait bon qu’on abandonne le sectarisme et les faciles anathèmes, surtout ceux qui font chorus avec le pouvoir actuel.
      Qu’on y substitue un peu d’honnêteté et d’argumentation !

      Thierry. Un chômeur et précaire résolu.

      Répondre à ce message

    • Action de l’AG de Rennes 2 30 septembre 2010 21:12, par berneztibo

      Je ne pense pas que l’AG de rennes 2 se résume au SLB...
      OUI le SLB a rappellé que la grève sert à BLOQUER l’économie..ce ne sont pas les seuls à le dire..une journée de grève ça ne sert pas à se promener sous des banderolles et à se compter, ça ça ne sert à RIEN.
      Hier dans l’état espagnol c’est ce que les gens ont fait...pendant la grève génnéral contre l’austérité.Supermarchés, rond points, banques, BLOQUES...Les salariés ne pouvant pas faire grève car n’ayant pas la chance de cotoyer un « vieux syndicaliste qui LUI sait convaincre dans son entreprise ou son service les collègues de faire grève » ont pu s’abstenir de bosser...l’économie, les flux ont été bloqués...BRAVO...raz le bol des promenades...oui à l’unité pour le BLOCAGE....un conseil aux vieux syndicaliste : vas voter ségolène ou strauss kahn et laches nous....

      Répondre à ce message

    • Action de l’AG de Rennes 2 1er octobre 2010 08:32, par fanch cherek

      je pense que ces propos sont paternalistes, autains, méprisants et sectaires...comme si on pouvait se passer des bonnes volontés, comme si on pouvait regretter l’unité entre le slb, solidaires, fo et la cnt, le mpcl ....c’est pitoyable et irresponsable.
      Que le vieux syndicaliste nous explique alors comment faire ????? allo y a quelqu’un ?

      Répondre à ce message

  • Action de l’AG de Rennes 2 18 octobre 2010 20:21, par étudiante rennes 2

    Et la liberté d’étudier vous en faite quoi ???
    un majorité d’étudiant s’inscrit à l’université pour travailler et étudier (En effet étudiant=étudier, cela devrait tomber sous le sens). Pas pour faire grève et pour bloquer les locaux : une minorité SI !

    Répondre à ce message

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0