Accueil du site > Politique > Archives politique 2006 > A qui profite la victoire contre le CPE ???? (sondage IPSOS le (...)

A qui profite la victoire contre le CPE ???? (sondage IPSOS le Point)

vendredi 14 avril 2006

La perte de confiance envers le gouvernement et de nombreuses personnalités de la droite parlementaire ne profite pas pour autant au PS.

Bien au contraire, la popularité de ses principaux leaders, à commencer par François Hollande, est clairement orientée à la baisse. Le premier secrétaire du PS voit ainsi sa cote de popularité se dégrader (34% d’avis favorables, -7 points), de même que Ségolène Royal (58%, -7 points), Jack Lang (50%, -7 points) ou encore Dominique Strauss-Kahn (36%, -5 points). L’analyse de l’évolution du palmarès des leaders politiques selon les sympathisants de gauche s’avère ici particulièrement révélatrice. Certes, l’image de ces dirigeants socialistes se détériore à droite, mais l’érosion est encore plus sensible au sein de leur propre camp : François Hollande perd ainsi 9 points auprès des personnes se déclarant proches de la gauche et 13 points chez les sympathisants PS.

En revanche, trois personnalités enregistrent une forte progression dans le palmarès des leaders politiques préférés des sympathisants de gauche : il s’agit d’Olivier Besancenot (58% d’opinions positives, +10 points), de José Bové (66%, +8 points) et de Marie-George Buffet (54%, +6 points). Dans un contexte marqué par la forte crispation d’une partie de l’opinion, une franche de l’électorat de gauche semble ainsi accorder une prime aux discours plus radicaux, au détriment du PS.

Sondage IPSOS LE POINT avril 2006 .

1 Message

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0