Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > 120 jours de grève consécutifs aux Urgences du CHU de Rennes

120 jours de grève consécutifs aux Urgences du CHU de Rennes

mardi 11 octobre 2016

Le personnel des urgences médico-chirurgicales adulte du CHU de Rennes est en grève illimitée depuis le 14 juin 2016. Ils réclament des effectifs soignants supplémentaires ainsi que l’ouverture permanente de lits pour contribuer à désengorger un service en saturation constante, avec des pointes très régulières à plus de 200% d’occupation. En outre, ils demandent la prise en compte des situations de violence qu’ils subissent quotidiennement, dans ce contexte de service public très dégradé par les plans d’économies successifs imposés aux hôpitaux.

Cela fait donc plus de 120 jours que la Direction du CHU refuse de prendre en compte leurs revendications, en proposant une simple restructuration du circuit des patients qui ne changera strictement rien aux problématiques de fond. Pire, elle compte « reprendre des parts de marché » aux cliniques privées, et donc augmenter les passages aux urgences, à effectifs constants. Comme si cela ne suffisait pas, la Direction supprime une vingtaine de lits de médecine.

C’est ce projet que la Direction projetait de passer en force au Comité Technique d’Etablissement de ce jour, mardi 11 octobre. Le syndicat SUD, majoritaire au CHU, a refusé de siéger en solidarité avec nos collègues, et l’instance doit donc être reportée.

Par ailleurs, la Direction est occupée à essayer de faire taire le mouvement social, en procédant à l’arrachage systématique de l’affichage syndical, moyen d’expression légitime de tous les salariés. Ceux-ci ne se laisseront pas faire, et continueront de faire entendre leur voix, comme le montrent les photos ci-jointes.
(ndlr photos sur http://www.sudsantesociaux35.org/CH...)

Il n’est pas trop tard pour que la Direction revienne à la table des négociations, avec des propositions sérieuses.

Le Syndicat SUD Santé-Sociaux

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0