Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > 10 jours de grève reconductible pour un travail social de qualité (...)

10 jours de grève reconductible pour un travail social de qualité !

lundi 15 mai 2017

Grévistes de l’APASE 35

Fougères-Vitré - Redon - Saint-Malo - Saint-Grégoire

Aujourd’hui, vendredi 12 mai, une centaine de salarié-e-s grévistes de l’APASE se sont réunis en Assemblée Générale à 9h30.

La veille au soir (11 mai), le président de l’APASE, Jean RICHARD et le Directeur de l’APASE (Daniel GOUPIL) ont refusés par mail d’avancer, au lendemain la prochaine rencontre avec la délégation syndicale ; arguant du fait que l’association avait fait « ses ultimes propositions » .

Les salarié-e-s en grève déplorent le refus de l’employeur, d’accéder à la demande de la Préfecture de recevoir la délégation au plus vite.

Ils s’interrogent par ailleurs :

  • Notre employeur veut il que nous reprenions le travail ?
  • Quel intérêt à t il à laisser les personnes et les familles sans informations sur notre mobilisation ?
  • Un courrier explicatif à t il été envoyé aux personnes et aux familles accompagnées pour leur expliquer la situation ?
  • S’inquiète t il des conséquences de son refus d’accéder à nos conditions sur le fonctionnement des services et sur l’accompagnement des personnes concernées. Par ailleurs, nous rappelons à notre employeur que le recours à des intérimaires pour remplacer des salarié-e-s grévistes est interdit par l’ Article L. 1251-10 - Code du Travail.

Il a été décidé en Assemblée Générale de reconduire la grève le lundi 15 mai.

Avec une demande simple à l’employeur : accepter les 4 conditions que nous portons et qui garantissent le maintien de conditions de travail et de conditions salariales acceptables.

Un statut qui affaiblit les salarié-e-s affaiblit le métier et les missions !

Lundi 15 mai à 9h30, les salarié-e-s grévistes seront présents au siège de l’APASE – 33, rue des Landelles à CESSON-SEVIGNE, pour soutenir la délégation syndicale lors de la rencontre, à 10h, avec l’employeur/le Président – Jean RICHARD, le directeur de l’APASE – Daniel GOUPIL

Plus déterminés que jamais, les salarié-e-s envisagent un durcissement de leurs actions dans le cas où cette nouvelle rencontre n’aboutirait pas à une proposition jugée satisfaisante.

Rennes le 12 mai 2017

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0